Résultats du vote militant sur l’international et l’Europe

La méthode Coué semble de mise à la tête du parti. On n’en est pas à se réjouir follement des résultats de ce vote, certes. Mais enfin, ne pas voir qu’un taux de participation de seulement 36,4% équivaut à un désaveu pour un texte d’une telle envergure, ça relève de l’aveuglement volontaire. Ou alors du mépris pour les militants (qui ne comprennent rien). Du coup, dire que « 87,4% se sont prononcés pour le texte » relève de l’intox pure et simple. Car en réalité, ce sont au plus 31,8% des militants qui ont approuvé ce texte (je ne sais plus si on comptabilise les blancs).

Preuve supplémentaire de la médiocrité de ce texte : les résultats à Castanet. Alors que notre section est habituellement parmi les bons élèves, la participation a cette fois à peine dépassé les 30%. Seuls 18 camarades se sont déplacés pour voter : 9 ont voté pour, 6 se sont abstenus et 3 ont voté contre. Je fais parti des 3 réfractaires, et je me désole à la fois de la faible participation et de la forte abstention.

Heureusement, nos grands chefs se sont réunis samedi pour finaliser ce monument de vacuité, avec force tapes dans le dos, et le pauvre Poul Rasmussen pour servir d’alibi européen. J’en regretterais presque de n’avoir pu être là…

Laisser une réponse