Visite du chantier du bassin d’orage

Arnaud Lafon, spécialiste en buses

Samedi après-midi, puisque j’avais peur de m’ennuyer un peu, j’avais choisi d’aller à la visite du chantier du bassin d’orage. Bien m’en a pris, puisqu’au lieu de m’ennuyer un peu, je me suis ennuyé beaucoup.

Depuis de très nombreuses années (une trentaine si l’on en croit certains vieux Castanéens), un bassin d’orage devait être construit. En effet, en cas de très fortes pluies, le bas de Castanet pourrait se retrouver inondé. D’où ce bassin qui aura pour fonction d’absorber l’excès d’eau en cas de forte pluie.

Le bassin se présentera comme un lac permanent, autour duquel il sera possible de se promener. Avant le lac, il y aura un bassin de décantation qui permettra de filtrer l’eau de ruissellement.

La visite partait de l’arrière de La Poste, où passe le Lascardos. Puis le bus a « suivi » le Lascardos, façon de parler puisque le Lascardos est quasi systématiquement enterré dans Castanet. Ensuite, nous sommes allés voir le Péchabou, qu’Arnaud Lafon nous a décrit comme ayant été « dévoyé » pour le faire passer ailleurs.

Puis nous avons terminé sur le chantier. Joie de faire trois pas dans la boue. Moment de stress en voyant les plus seniors d’entre nous entrer sur le chantier en manquant de tomber à la renverse. Douleur quand Guy Rieunau, adjoint à l’urbanisme, a rendu sourd la moitié de l’assistance en essayant toutes les fonctions du mégaphone, notamment celle qui permet de faire un bruit strident d’alarme, et également le test de l’effet Larsen : je pense que certaines personnes ont perdu un tympan.

Guy Rieunau, adjoint à l'urbanisme et artiste de rue

La quasi-totalité des informations ont été données par Arnaud Lafon. Mais comme la visite était calibrée trop juste, nous n’avons pas eu beaucoup d’infos. Il fallait que les participants posent des questions pour obtenir de vraies informations utiles. Parce pour ce qui est des informations inutiles, on a tout eu : toutes les informations techniques sur les diamètres des conduites d’eau (les buses) nous ont été fournies. Je me suis parfois demandé si Arnaud Lafon ne s’adressait pas à un plombier glissé parmi nous ! Mais pour les infos utiles (quels aménagements, à quels endroits), rien ou presque. Il y aura un amphithéâtre de verdure (c’est quoi ça ?), et des pistes cyclables (merci à la Castanéenne qui a demandé). J’aurais pu demander, mais comme à chaque étape il fallait faire vite, j’ai préféré ne pas poser de questions, pour ne pas nous mettre en retard. Ca n’a pas servi, puisque nous n’avons même pas pu aller jusqu’au bout de la visite.

Au total, j’ai retenu que ce sera un lieu de promenade avec de l’eau et des plantes vertes, et un amphithéâtre de verdure. J’attends donc avec impatience un prochain Castanet Lien qui nous informera sur les aménagements de ce bassin d’orage !

Laisser une réponse